Pictodémonstration

Envie d'une démo ?

Appelez le 05 16 69 02 22, My Groom se déplace chez vous ! → contact@cdnhorse.fr

 

 

Mon panier

Le panier est vide
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Reload Captcha

L’importance des minéraux chez le cheval

Minéraux et vitamines sont indispensables pour le cheval.

Leur équilibre dans la ration est nécessaire : le déficit et l'excès peuvent tous deux s'avérer néfastes. Il est donc essentiel de comprendre les besoins de son cheval et les sources alimentaires afin de réaliser des apports adéquats et d'éviter les erreurs.

Les besoins des chevaux en minéraux varient en fonction de leur stade physiologique (croissance, gestation, lactation) et du travail. Ils sont plus ou moins bien connus, notamment pour les oligo-éléments et parfois déduits des autres espèces animales.

 

csm poulain lechant pierre a sel f2434757f6 

Les macro-éléments

  • Calcium (Ca) : pour le développement osseux, effort musculaire
  • Phosphore (P) : pour le squelette et dents + rôles fonctionnels
  • Sodium (Na) : intervient avec le chlore dans la régulation de la pression osmotique cellulaire, l'équilibre électrolytique et acidobasique
  • Potassium (K) : pour les contractions musculaires
  • Magnésium (Mg) : pour la formation de l’os, effort musculaire, nombreuses réactions enzymatiques
  • Soufre (S) : synthèse vitamines, hormones…

Les oligo-éléments

Les besoins en oligo-éléments sont mal connus pour le cheval. L’objectif est de maintenir un équilibre car ils sont un élément indispensable d’une bonne physiologie générale. 

  • Fer (Fe) : constituant de l’hémoglobine et de la myoglobine. Une carence en fer entraîne une anémie
  • Cuivre (Cu) : antianémique, élaboration des poils et phanères, prévention de l'ostéochondrose et des troubles squelettiques…
  • Zinc (Zn) : Présent dans tous les tissus, notamment squelette, peau et phanères.  Nécessaire pour la croissance, la reproduction, l’immunité et la solidité du squelette
  • Manganèse (Mn) : nécessaire au développement osseux et à la fertilité
  • Cobalt (Co) : Constituant de la vitamine B12, participe au métabolisme de la flore digestive
  • Sélénium (Se) : antioxydant, comme la vitamine E. Agit sur le métabolisme musculaire
  • Iode (I) : jument en gestation et en lactation, synthèse des hormones thyroïdiennes …

Apports en minéraux

La teneur en macro et oligo-éléments des fourrages est toujours très variable en fonction notamment :

  • De facteurs liés aux plantes : espèces, variétés, stade d’exploitation,
  • De facteurs externes : sol, climat, année,
  • De facteurs culturaux : amendement, fumure, notamment azotée.

Le recours à des analyses systématiques n’est pas possible et les valeurs standards sont souvent utilisées. L’idéal serait alors d’utiliser des valeurs d’analyses locales. 

Les vitamines liposolubles (A, D, E, K)

  • Vitamine A : pour la croissance, la fertilité, la vision, l’édification du squelette, après la mise bas

Les fourrages verts constituent une excellente source de vitamine A mais celle-ci est détruite au cours de la conservation des foins (quand ils jaunissent). Ainsi, une supplémentation peut être envisagée dans l’hiver (carottes, luzerne déshydratée, vitamine de synthèse). Attention néanmoins aux excès.

  • Vitamine D : pour l’ossification, la fixation du calcium (minéralisation osseuse)
  • Vitamine E : antioxydant, croissance du poulain, travail musculaire, protection de l’organisme, intervient dans les mécanismes énergétiques
  • Vitamine K : coagulation du sang

Les vitamines hydrosolubles (B, C)

Dans les conditions normales, le cheval adulte ne semble souffrir d’aucune carence en vitamines hydrosolubles. Les besoins peuvent néanmoins peut être accrus chez le cheval de sport en entraînement intensif.

  • Vitamine B : facteur de croissance
  • Vitamine C : action stimulante du métabolisme musculaire (retrouvez nos vitamines sur www.cdnhorse.fr)

Comment maîtriser les apports ?

Pour se donner bonne conscience, on installe souvent, en libre-service, un bloc à lécher mélassés - de composition variable en minéraux. On tend à considérer que cela doit couvrir les besoins des équidés.

Il convient de laisser une pierre à sel « simple », apportant du chlorure de sodium seul, dont le cheval autorégule sa consommation en fonction de ses besoins.

Il faut déjà connaître le poids de son cheval et son état corporel pour bien estimer la ration couvrant ses besoins. Ainsi, il sera possible d’ajuster les apports avec ceux recommandés, par le calcul de la ration.

 

  • Retrouvez toute notre gamme de produits phyto sur www.cdnhorse.fr